Dial Maxus, un artiste au talents multiple.

0
77

Dial Maxus de son vrai nom Mamadou Atighou Diallo, est un mordu du rap made in Guinea. Âgé d’une vingtaine d’années, Maxus est ce jeune qui n’attend pas pas pour réaliser son rêve.
Atighou avant d’être à Conakry, fait ses premiers pas avec un groupe, à Kankan précisément. À cette époque, le jeune écrivait des rimes poétiques et c’est partir delà que la passion de la musique lui ait venu.
J’ai commencé à écrire des textes de gauche et à droite, des poèmes, des rimes, des punchlines, etc.
Tout à vraiment commencé avec des potes, on discutait tout le temps de RAP, on se donnait des blases de rappeurs célèbres jusqu’au jour où nous nous sommes dit : et si nous mêmes on tentait de devenir des rappeurs?”.

C’est là qu’on a créer un groupe de rap du nom “Roof Men” et j’étais le leader, poursuit-il.
Aujourd’hui, il a dans sa gibecière plusieurs titres enregistrés dont “2016” qu’il a diffusé sur sa chaîne YouTube. Dans ses lyrics on sent une inspiration à la Drake, Migos, Booba, MHD.
«Le Rap est la musique qui me correspond le plus, avec mon style de vie et tout ce qui va avec » précise-t-il.

Diplômé en Administration des affaires-Marketing, Dial Maxus fait parallèlement du basket-ball. Dans ses chassons, il dit  «niquer » les rappeurs d’ici parce que pour lui: «il n’y a pas de meilleur rappeur en Guinée, vu que la concurrence n’existe pas. Tu peux faire six mois, voir même un an sans qu’il n’y ait un seul clip RAP digne du nom à plus forte raison un album frère. Dans tout ça je blâme ces soit disant rappeurs confirmés et toutes ses maisons de production du pays, s’il y’en a bien sûr…Mais ne vous inquiétez pas, il y a une grosse génération montante qui arrive… ». Clash ou folie du débutant ? Le temps nous le dira !
Dans son agenda, Dial Maxus veut surprendre ses fans en lâchant un tube de ouf qui s’intitulera « X-Fois ».

Ibrahima Moudias Diallo

Laissez un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here