Confidence : “Je suis rejetée par mon mari à cause de mes bébés albinos”

Confidence : “Je suis rejetée par mon mari à cause de mes bébés albinos”

Aujourd’hui, dans notre rubrique confidence nous recevons un cas assez particulier, c’est un homme qui refuse d’assumer la paternité de ses enfants juste parceque ceux-ci sont albinos !

Notre soeur a souhaité garder l’anonymat alors nous allons l’appeler par un nom choisi par la rédaction. ” Mariam ” et son mari ”Ibrahima”

Je m’appelle mariama, je suis orpheline de père depuis que j’avais 9 ans, depuis ce fameux accident où mon père et mon frère ont tous les deux perdu la vie, je vivais avec ma mère jusqu’au jour où Ibrahima est venu demander ma main, j’avais à peine 16 ans j’étais en 12ème. Ma mère voulait que je termine mes études mais mes oncles n’étaient pas du même avis, ils ont alors dit oui aux parents de Ibrahima.
Les choses n’ont pas tardé car Ibrahima est un grand commerçant.

À ma première grossesse, j’ai fait une fausse couche mais avec le soutien de mon mari et de ma mère j’ai vite oublié cette douleur. Je suis tombée de nouveau enceinte, mon mari était très heureux jusqu’au jour de l’accouchement, j’ai donné naissance à une albinos alors là mon mari m’a clairement dit qu’il ne voulait pas de l’enfant car selon lui, les albinos sont des sorciers et qu’il n’a jamais aimé les albinos. Il a fallu l’intervention de ses parents et de ma mère pour qu’il accepte de faire le baptême de l’enfant. Ma fille a maintenant 2 ans, jusqu’à présent mon mari n’a pas touché à l’enfant à plus forte raison la prendre dans ses mains.
Un an après me voilà de nouveau enceinte, mon mari n’arrêtait pas de me menacer en me disant que si je donne naissance à un bébé albinos encore il va demander le divorce. 9 mois plutard j’ai accouché d’un garçon, également albinos. Ma belle-soeur était à mes cotés. Je lui ai donc dit d’appeler son frère pour moi, mais il n’a pas voulu me parler je n’ai pas insisté aussi. Le lendemain je suis rentrée à la maison avec ma belle-soeur et le bébé je fu surprise de trouver notre maison fermée, il avait pris le soin de changer les serrures. Je me suis donc dirigée chez mes beaux-parents en attendant de voir clair dans cette histoire sauf ma belle-mère qui a même refusé de m’assister avec les soins de l’accouchement, je me débrouillais avec ma belle-soeur. Une semaine est passée, mon garçon n’a toujours pas de nom parce que je n’avais aucune nouvelle de mon mari.
Dans ma communauté, la femme n’a pas le droit de donner le nom de l’enfant, cela revient à l’homme. J’ai donc demandé au petit frère de mon mari de donner le nom de l’enfant vu que mon mari ne me donnait aucune nouvelle de lui.
On a alors décidé de donner le nom à mon beau père. Deux 2 jours après mon mari est venu me tendre les papiers de divorce, mon beau-père a tout fait pour lui faire comprendre mais il n’a rien voulu entendre.
J’ai donc pris mes deux enfants direction chez ma mère à coyah.
Le lendemain, il est venu me trouver chez ma mère pour me faire signer les papiers, je lui ai dit que je ne signerai pas. Ma maman a essayé de lui faire comprendre qu’aucune femme ne choisit sa progéniture, c’est Dieu qui donne alors d’accepter ses enfants à bras ouverts.
Il a catégoriquement refusé. Ma mère m’a donc ordonné de signer les papiers, je me suis exécutée.
Depuis le départ de mon mari ce jour, ma fille n’arrête pas de le réclamer.

S’il vous plaît aidez-moi ! Comment m’occuper de 2 enfants, je ne travaille pas, ma maman ne travaille pas, on vit de son petit commerce de légumes au marché.

Amie Barry et Maurice souaré.

Partager

COMMENTAIRES

Wordpress (6)
  • comment-avatar

    This is my first time go to see at here and i am really impressed
    to read all at one place.

  • comment-avatar

    Great post. I will be dealing with a few of these issues as well..

  • comment-avatar

    If some one wants to be updated with most recent technologies
    afterward he must be pay a quick visit this website and be up to date every day.

  • comment-avatar

    You can certainly see your skills in the work you write.
    The sector hopes for even more passionate writers like you who are
    not afraid to say how they believe. Always go after your heart.

  • comment-avatar

    I blog often and I really thank you for your information. Your article has truly peaked my
    interest. I’m going to bookmark your site and keep checking for new information about once per week.
    I subscribed to your Feed as well.

  • comment-avatar

    I always emailed this weblog post page to all my contacts, as
    if like to read it after that my links will too.

  • Disqus (0 )