Après plusieurs tentatives téléphoniques, notre équipe a fini par localiser celui que nous appelons ” le silencieux aux verbes dures” TH NIKOV, un jeune rappeur guinéen qui vit en Suisse depuis plusieurs années.

Bien connu dans le milieu du rap guinéen pour son style bien particulier et proche du rap français à travers la promotion de son tout premier album “F2G” (Fils de Guinée),  H NIKOV nous a accordé un entretien pour nous faire découvrir son univers.

Guinée People : Beaucoup de guinéens parle de toi, peu te connaissent vraiment. Présente toi à nos lecteurs.

Mon vrai c’est Mamadou Bah. Je suis né en Guinée et maintenant je vie en Europe précisément en Suisse depuis une vingtaine d’année.

Guinée People: Comment es-tu venu dans la musique?

”Je suis venu dans la musique comme la plupart des jeunes de ma génération, par passion. Au début j’ai commencé par quelques free-styles par-ci par-la avec des potes à moi, en suite sur les réseaux sociaux. Mon entourage m’a encouragé de continuer, alors ça m’a donné du courage et la force de persévérer et maintenant je suis à plein dedans. voila!”

Guinée People : Que représente la musique pour toi?

”La musique représente tout pour moi. C’est une bonne manière pour moi  de m’évader et de prendre du plaisir. Elle m’inspire, la musique c’est moi, la musique c’est mon terrain. A chacun sa passion la mienne c’est la musique. C’est pratiquement inexplicable, la musique c’est tout pour moi en gros !”

Guinée People : Tu fais partir des meilleurs rappeurs de ta génération, que penses-tu de la musique guinéenne?

”Parmi les meilleur! Quand ça vient des médias ça fait plaisir. Ecoutez, je pense que du bien du rap guinéen, je suis fier du rap made in Guinée, je trouve qu’il a fait une très grande évolution. Quand j’écoute le rap guinéen, je ressens un sentiment de fierté. Ça me fais plaisir quand j’écoute le travail des mes frères et sœurs qui sont sur le terrain. Je trouve que c’est bien fait et même quand je fais écouter à des gens d’ici il ne sont pas du tout dépayser. Il y a 10 ans en arrière c’était pas le cas, mais maintenant avec les réseaux sociaux, la nouvelle génération se débrouille très très bien. C’est la même chose pour les gens qui font de la musique “traditionnelle”, je trouve qu’il y a beaucoup d’évolution dans la musique guinéenne même si l’Etat, les opérateurs économiques et les opérateurs culturelles n’accompagnent pas très souvent les artistes, ce que je trouve d’ailleurs dommage. J’aime mon pays, j’aime tout ce qui vient de la Guinée tant que c’est bien fait.”

Guinée People : Quelles sont tes relations avec les artistes du milieu du rap guinéen ?

“Ecoutez, j’ai de superbe relation et du respect pour les frères. J’ai la chance de connaitre la plupart des artistes guinéens. J’ai de très bons rapports et j’ai d’ailleurs eu l’occasion de faire de la collaborations avec bon nombre parmi eux, “Instinct Killers, Banlieuz’art” Big up à tous les artistes guinéens au passage.”

Guinée People : Parle nous de ton album ?

“Mon album est tout fraîchement sorti le 30 octobre. Il s’intitule “F2G” ( fils de Guinée) c’est un hommage à notre indépendance, il est entièrement dédié à la Guinée parce que j’aime la Guinée, j’aime qu’on parle de la Guinée en bien. Je suis fier de mon pays en gros. L’album est une autoproduction, sorti ici en Europe en 1000 exemplaires et écoulé en seulement un mois. Ce qui est d’ailleurs très rare pour un artiste indépendant à plus forte raison pour celui qui est né en Afrique. 

Guinée People : Qu’est ce qu’il faut s’attendre de TH NIKOV dans les années à venir?

“Je ne sais pas lire dans les secrets de Dieu, mais j’ai de grandes ambitions pour développer ma carrière musicale. J’espère que Dieu me donnera la force de marquer positivement tous mes fans en faisant des morceaux qui parqueront toute une génération. J’espère bien servir ma nation et contribuer à l’évolution de la culture de mon pays. En tout cas je bosse dur pour çà!”

Guinée People: Quel est ton mot de la fin ?

“Je commencerais d’abord par remercier Guinée People pour m’avoir donné l’opportunité de m’exprimer et de parler de mes projets. Je prie Dieu le tout puissant qu’il apporte de la paix et la stabilité dans notre cher pays que j’aime tant. Et gros Big Up à toute la population guinéenne, que Dieu ne ramène tous, le bonheur du monde.”

La sortie officielle de l’album “F2G” ( fils de Guinée) est prévue pour la fin de cette d’année à Conakry.

 

CAMUS.M

 

 

Laissez un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here