Dans l’état de Kano, au nord du Nigeria où la charia a été restaurée en 2000 ; 80 personnes ont été interpelées par la police islamique, accusées d’avoir mangé en public pendant ce mois de ramadan.
Pendant ces deux derniers jours, au moins 80 personnes ont été arrêtées par les Hisbah (police islamique) accusées d’enfreindre la loi islamique en mangeant pendant la journée du ramadan.
Adamu Yahaya , porte-parole de la police islamique a déclaré à la BBC , que toutes ces personnes arrêtées étaient des musulmans et que cette mesure ne concerne pas les non musulmans , car dans cet état la charia va parallèlement avec la loi laïque du pays.
Parmi ces personnes interpelées, certains ont déclaré qu’ils n’avaient pas vu le croissant lunaire du ramadan c’est pourquoi ils n’ont pas observé le jeûne. D’autres par contre disent que c’est pour des raisons de santé.
Selon Adamu Yahaya, ces 80 personnes arrêtées ont été verbalisées puis relâchées parce qu’il s’agissait de “délinquants primaires”. Mais affirme par la suite, qu’un avertissement a été lancé à leur égard, s’ils sont de nouveaux arrêtés pour les mêmes faits, qu’ils seront immédiatement traduits devant la justice.
Pour les musulmans, le jeûne du Ramadan fait partie des 5 piliers de la religion musulmane et est obligatoire pour tout musulman ayant l’âge requis de jeûner. Seules les personnes malades, les voyageurs… et les enfants sont exemptés de l’observation du mois saint.

Souleymane Soumah

Laissez un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here