Ce lundi, notre rubrique portrait de la semaine nous mène chez un confrère qui s’est frayé un chemin qui le hisse très haut. Cela grâce à ses prouesses et son abnégation. Alia Camara, est un jeune Journaliste reporter-présentateur du Journal télévisé à la RTG (Radio Télévision Guinéenne)

Alia Camara

Marié et père de 3 enfants, Alia est titulaire d’une maitrise théorique en journalisme (université de Conakry). Il a fait toutes ses études dans des établissements d’enseignements publics, de l’école primaire au lycée). Notamment au collège et lycée aviation, une école à laquelle il reste très attaché.

Aujourd’hui, il est le Président du club des anciens élèves de ce lycée.

Le BAC décroché, il est orienté à l’université Julius Nyerere de Kankan, en 1999. Toujours le rêve d’exercer le métier de journaliste depuis sa tendre enfance et d’exceller comme son mentor Yamoussa Sidibé, Alia Camara décide de s’inscrire à la faculté des lettres et des sciences humaines. D’où il obtient le DEUG (Diplôme d’études universitaires général).
Très vite il se fait remarquer par ses qualités de sa plume et de son ora…

Tout commence par un journal papier à l’université « Kharandi Infos », qu’il a initié avec des amis dont, il devint Rédacteur en chef (la pièce maîtresse d’une rédaction).

Après son cursus universitaire, le jeune se met au service des jeunes en dispensant des cours d’éthiques et déontologie dans certaines universités privées du pays et aussi à la Fondation Aboubacar Camara pour la Science (FAC FM). Et, plus tard à l’université Mercure Internationale.

Alia Camara

En décembre 2006, c’est l’avènement de la libéralisation des ondes Guinée. Ainsi commence pour lui une véritable carrière journalistique à travers une nouvelle radio “Liberté FM”. Du reporter sur le terrain au présentateur, Alia bénéficie l’apport de ses collègues qu’il cite dignement: Moussa Moise Condé, Mohamed Tondon Camara (décédés) et surtout Ben Daouda Sylla, l’actuel directeur de l’AGP…

“Aux âmes bien nées, la réussite n’attend point le nombre d’années” Cormeilles
Dieu faisant bien les choses, en 2009, lors d’une rencontre de Mano River, en compagnie de Ben Daouda Sylla, il fût approché par Yamoussa Sidibé, le célèbre journaliste de la RTG, son rêve était sur le point de se réaliser.
Convaincu de sa “bonne étoile” Yamoussa lui sollicite pour sa rédaction. Imaginez la suite!

Et c’est non ! Car Ben Daouda Sylla, estime que le jeune Alia devait encore apprendre…
Ce n’était que partie remise ! Il forge son talent et devient l’âme de la rédaction de la radio Continentale FM (rédacteur en chef).

Entre temps il avait passé un concours d’accès à la fonction publique en 2007. Admis, il sera mis à la disposition du ministère des télécommunications et de l’information. Puis mis à la disposition de la RTG. Depuis 2011, il est présentateur du journal télévisé à la RTG au côté de son mentor Yamoussa Sidibé. Ce qui lui a valu en septembre 2015, le prix de meilleur présentateur TV du mois (prix Papa Sales) un trophée initié par ses collègues de la rédaction du journal télévisé.

Et ce n’est pas tout, respectivement le mois de décembre de la même année, à l’occasion d’un gala organisé par la RTG Koloma pour récompenser ses agents, il en reçoit le prix Madeleine Maka du meilleur présentateur de l’année. Et 2017 sacré meilleur Présentateur TV par le Djassa d’or.

Ainsi devient Alia Camara un baroudeur dans le petit écran de la télévision nationale.
À l’égard de cette célébrité qu’il incarne dans la sphère médiatique guinéenne et du temps qu’il accorde sur le petit écran, nous l’avons posé la question de savoir comment il parvient à concilier ce métier à sa vie conjugale. Sa réponse est toute nette;
« Ma vie professionnelle n’empiète pas sur ma vie de couple. Je sépare les deux pour que l’une n’impacte pas l’autre. Avec la persévérance et le courage, on arrive toujours à atteindre l’objectif que l’on s’est assigné », conclut-il.
À son âge, on a l’impression que son palmarès n’est pas encore à la hauteur de ses grandes qualités.

Souleymane Soumah

Laissez un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here