Les travailleurs de la compagnie de bauxite et d’alumine de Dian-Dian du groupe Rusal sont en grève il y’a plus de 3 jours. L’amélioration des conditions de vie serait la cause, ce qui ne semble pas plaire aux Russes (propriétaire de ladite compagnie).Très tôt le matin, les travailleurs qui, d’habitude étaient transportés par les bus de société ne le sont pas.

À noter que le directeur des ressources humaines aura menacé de licencier tous les travailleurs qui seraient absentés de son poste pendant 3 jours chose qui n’est pas à sa première. On se rappelle qu’en janvier dernier 40 travailleurs ont été licenciés pour la même cause selon travailleur qui a voulu garder l’anonymat.

À la question qu’il faut se poser  est-ce le scenario du Rusal Friguia qui revient ? Car il faut signaler pour les mêmes causes l’usine de Rusal-friguia a été fermée suite à une grève déclenchée par sa section syndicale le 4 avril 2012.

Ne serait-il pas mieux de prendre une solution rapide pour dénouer la crise ?

Aicha Nourou Bah

Laissez un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here