Mams Camara, appelée Mams la star, est une jeune artiste originaire de la Guinée Forestière, précisément de Macenta. La coiffeuse devenue chanteuse, à cœur ouvert à Guineepeople, parle de sa vie.

« Je ne suis pas griotte et il n’y a non plus de griot, ni de chanteur dans ma famille. La musique est juste mon destin. » Ce sont les propos de la conceptrice du tube Môtômôtô.

Issue dune famille noble de la communauté Manian de Macenta, Mams la star, par amour de la musique, abandonne son métier et défie les valeurs de sa famille pour devenir chanteuse. Ainsi en 2012, elle sort son tout premier album pour mesurer sa taille dans ce qu’elle a préféré être (Chanteuse).

Heureusement pour elle, cet album qu’elle a dénommé en soussou ‘’N’tamou Soussama’’ qui signifie ‘’Je n’ose pas’’, a connu un très grand succès à travers l’un des titres phares ‘’ Môtômôtô’’.

« Cet album a été mon départ. Il m’a beaucoup apporté, surtout en termes de relation. Je pense que ça m’a beaucoup servi et j’en suis vraiment heureuse. » Nous a déclaré Mams la star.

6 ans après, elle annonce son retour sur la scène avec de nouveaux concepts.

« Je prépare mon deuxième album petit à petit au studio ‘’AMINE’’. Mes fans peuvent s’attendre à de belles choses, la créativité surtout qui caractérise le travail. Inchallah, l’année 2018 sera la nôtre. »

La jeune dame qui nous parle avec le sourire aux lèvres et la main sur le cœur, se dit très confiante du travail qu’elle est entrain de faire pour le plaisir des mélomanes. Déjà, le titre “Sounoussa moussamah borerah” est disponible sur youtube.

Malgré sa formation de coiffeuse, Mams éprouve aussi un sentiment profond pour les travaux de superettes après la musique. Cependant, elle entretien de très bon rapport avec d’autres artistes guinéens.

« J’adore surtout AICHA KAMALDINE. Par contre, je m’entends bien avec tous les artistes de la nouvelle génération. » Précise-t-elle.

Mams la star vit aujourd’hui avec une grande surprise qu’elle n’est pas prête à révéler au grand public pour l’instant. En tout cas, ça promet un grand buzz dans la cité les jours à venir.

 

Aissatou Nourou Bah

 

Laissez un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here