Découvrez le parcours de Marie Madeleine Sarah

3
450

Cette semaine notre rubrique portrait de la semaine se rend chez une jeune dame, du nom de Marie madeleine Sarah. Une dame qui sort de l’ornière de par sa bravoure et son courage, et qui fait de son petit bonhomme de chemin.
Née à Conakry, Sarah passe ses études secondaires au Complexe Scolaire Billy Ecole – Aviation, d’où elle obtint son baccalauréat première partie en 2005 et deuxième partie en 2006 en série expérimentale, ce qui la conduit à l’université Général Lansana Conté de Sonfonia à la même date.
Après quatre ans d’études, elle sort avec un diplôme de maîtrise en administration des affaires en 2010.

Marie Madeleine Sarah

De là, pour lier la théorie à la pratique elle s’engage à faire un stage pratique en comptabilité au ministère de la pèche et de l’aquaculture, ensuite entre juin et décembre 2010 fait un Stage de perfectionnement au service télémarketing de la société de téléphonie areeba Guinée.
De Juillet 2012 à août 2013 elle est recrutée à CANAL+ WEEGO – GUINEE comme agent commercial superviseur des points de ventes : Pharmacies, superettes et station service…
Ensuite elle intègre la micro finance COFINA en février 2014 comme stagiaire conseillère commerciale dont elle avait comme tache de la recherche de clients et de la création de compte et ce jusqu’en décembre 2014.
Avec sa prouesse dans le travail, elle gravit les échelons et devint conseillère commerciale en février 2015, pendant un an, elle assurera convenablement ses taches : entre autres apporter conseil aux clients, les orienter dans la constitution des dossiers.
Puis pendant un mois elle assurera l’intérim responsable réseau en s’occupant de la gestion des commerciaux ; stabilisation des parts ; gestion des portefeuilles à risques et recouvrement.

Marie Madeleine Sarah

De février 2016 à nos jours elle est chargée des affaires de PME à COFINA , c’est elle qui s’occupe du montage de dossiers de crédits ; ouverture de compte ; apport dépôt et plusieurs autres taches connexes.
Etant célibataire, nous lui avons posé la question à savoir est ce qu’elle a déjà un élu de cœur et quand faut-il s’attendre à son mariage ? Elle nous répond :
« J’ai mon élu de cœur que j’aime infiniment et nous comptons nous marier très bientôt »

C’est pour dire que d’être femme n’est pas un handicap, avec le courage tu peux atteindre tes objectifs, c’est l’exemple de Sarah.

Souleymane Soumah

3 COMMENTS

Laissez un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here