Ivoiro-guineenne, Maaté Keita est une artiste musicienne, chorégraphe, comédienne et actrice de cinéma. Sans niveau d’étude élevé, elle a tout appris sur le tas.
Formée par feu souleymane Koly, Maaté a appris à lire et à écrire. Artiste à plusieurs casquettes, elle est venue à la musique par amour.
Avec une enfance très difficile, seule la musique, la danse et le théâtre pouvaient l’aider à extérioriser son talent.
 Une des trois go de koteba, Maaté garde un très bon souvenir de cette époque.
 
<< Nous avons partagé de grandes scènes et de très bons moments sur le plan professionnel. >>
La carrière de la femme est très courte. Le groupe s’est disloqué aujourd’hui parce que toutes mariées et très éloignées les unes des autres. Mais Maaté confirme qu’elles continuent toutes leurs carrières en solo.
 
Maaté Keita a joué dans la série ” Conakry ” réalisée par Jean Noël Bah; deux couples un foyer du même réalisateur, et avec les go de koteba, elles ont réalisé 5 Albums. Depuis, c’est maintenant que Maaté sort son tout premier single qui rend hommage à l’homme qui a réalisé son rêve Souleymane Koly intitulé ” Baba solo”, et un autre single qui serait en route. Ce single AYAYA qui est en Bété sa langue maternelle, signifie le Pardon. Il marque pour elle un véritable retour sur scène.
Appartenant à la seconde génération de la musique Guinéenne, Maaté porte un regard positif sur le monde culturel actuel dans son pays, dans la mesure où chaque type de musique à son temps en Guinée.
<< C’est la musique urbaine qui est en vogue en ce moment. Le genre que nous nous faisons a besoin de promo interne. Pas parce qu’on l’aime pas, mais que ça vient de l’extérieur >>, nous a t-elle confié.
Beaucoup de difficultés dans ce secteur comme nous a expliqué Maaté Keita, les promoteurs se font rares parce qu’ils n’arrivent plus à rentabiliser à cause des piratages. Mais malgré cela, notre artiste chorégraphe à fait un concert géant le 4 Mai dernier à Bamako au centre culturel français, et continue le tournage de son single Ayaya pour très bientôt.

Kadi Eva Bamba

Laissez un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here