(Trafic humain) la recrudescence de la pratique en Afrique de l’Ouest notamment en Guinée et en Sierra-Leone

0
531

Encore une nouvelle fois des jeunes filles on été tirées d’affaire cette semaine. Elles ont été interceptées par les services de sécurités à l’aéroport international de Conakry –gbessia en partance pour le Koweït. Les trafiquants au nombre de 5 dont 2 guinéens et 3 sierra-léonais sont actuellement dans les mains de la police guinéenne. Il s’agit de trois réseaux de trafiquants d’êtres humains qui ont été démantelé par la direction générale des renseignements intérieurs et l’OPROJEM grâce à l’alerte dune candidate qui a eu vent du traitement inhumain qui est infligé à celles qui sont tombées dans le filet des trafiquants. Ces trafiquants dans leur pratique, demandent aux candidates de verser une somme de 4 millions pour aller travailler dans les ménages et avoir un léger mieux. L’autorité judiciaire et la police dans son ensemble sont déterminées à ouvrir une enquête pour travailler de concert avec les autorités sierra-léonaises, pour endiguer le fléau dans les 2 pays.

Laissez un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here