(20 Photos) Les prostituées de luxe en expansion en Guinée grâce à des hauts commis de l’Etat

3
21102

La rédaction de votre quotidien guineepeople.com dans sa recherche et diffusion d’informations pour ses lecteurs, est tombée sur un sujet qui n’était plus caché du public guinéen mais avec de nouvelles formes qui parait extraordinaire à nos yeux.

Ce ”scandal de marchandage du sexe” est révélé en photo et écrits sur des réseaux sociaux comme Instagram et Snapchat par un profil dénommé Guinée News224.

Selon cette source , une catégorie de guinéennes pour la plupart des filles très connues, seraient des « des prostituées de luxe » qui seraient entrain de vendre leurs corps à des hauts commis de l’Etat et d’autres personnalités nanties pour avoir une belle vie qui dépasse celle des siennes.

Depuis déjà 2 jours, ce profil Guinée News224, est très active sur les deux réseaux sociaux. Elle a commencé tout d’abord ses ”révélations ou accusations”sur Instagram“, avant de débarquer sur”Snapchat“.

Dans tout le temps qu’on a mis entrain de suivre ses publications, la personne virtuelle ne s’est point fatiguée pour mettre les quelques personnes à nu et quelques détails sur leur conduite dans la commercialisation du sexe.

« Ces filles sans scrupules qui ont pour seul but de détruire les foyers et se faire de l’argent facile. Elles mettent tout en œuvre pour mettre le grappin sur ses hommes fortunés. » a écrit Guinée News224.

Poursuivant, elle (GuinéeNews224), affirme que ces filles qu’elles qualifie de tape à l’œil, pilulent aujourd’hui la capitale guinéenne.

« Elles mènent une vie de luxe, dorment dans  les grands hôtels de la capitale et ailleurs dans le monde, roulent dans des belles voitures, portent les habits de luxes,  vivent dans les appartement de luxe etc…D’ailleurs, elles n’hésitent pas d’exhiber sur les réseaux sociaux leurs trains de vie. » Précise notre source qui avoue également que le but de son combat est d’aider les nombreuses femmes de Guinée, victimes des réseaux vicieux, afin qu’elles gardent leurs maris.

Cette exposition de noms et d’images des filles qu’elle qualifie de « prostituées de luxe » ne semble pas être les seules preuves que dispose Guinée News224 sur l’attitude des filles qu’elle incrimine. Des vidéos seraient à sa disposition pour d’avantage prouver ses informations.

Recevant ces informations, nous avons dans le respect des règles d’éthique et déontologique, décidé de vous livrer les images tel que reçues mais en couvrant les visages de ces filles « marchandes du sexe. »

Cette révélation n’est qu’un début de déballage pour la personne qui ajoute que ces soit-disant prostituée n’ont à faire qu’avec des hautes personnalités de l’Etat et des riches hommes d’affaires et autres qui sont capable de leur offrir une vie paradisiaque après des séances de sexe.

L’on se demande si ces révélations bouleversantes sont une simple jalousie, ou un règlement de compte, en tout cas, tout porte à croire que la personne virtuelle cachée derrière ce profil, connait bien ce milieu.

 

 

3 COMMENTS

  1. C’est clair la personne connaît bien le milieu et elle est bien trop informée pour n’être qu’une femme jalouse .moi je dirai bien qu’elle est dans le milieu et qu’il s’agit d’un règlement de compte entre les filles du même réseau

  2. Vos histoires de merde. Comment vous pouvez prendre la photo des gens en les qualifiant de prostituée. La preuve est que si les photos étaient prises avc les hommes en flagrant délit, ou en vidéo. la je n’en moi je n’en dirai pas le contraire n’on plus le peuple de Guinée .mais arrêter de salir l’image de la femme Guinéenne. Merde

  3. Même si elle se prostituait c’est leur corps et vous aviez les vôtres .si vos marient vous trompent tanpis. Chacun est libre de choisir son métier. Si la prostitution est devenue crime mais les juges peuvent se saisir du dossier.cest parceque vos marient sont des fornicateurs que vous vous faites juges. Respectons un peu la femme . Guinée people même en cachant le visage de ses femmes d’autres leur reconnaitrerons. Donc le droit à l’image est en jeu.

Laissez un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here