Ce dimanche 24 juin s’est déroulé la deuxième journée de l’examen du brevet d’étude du premier cycle. Dans certains centres que nous avons visité dans la commune de Matoto, des candidats interrogés n’ont pas hésité d’apprécier la “générosité des surveillants“. “Les épreuves se sont bien déroulées. On n’a pas été beaucoup serré par les surveillants. En tout cas dans notre salle, ils ont été beaucoup tolérant” nous a confié Cissé un candidat rencontré à Sangoyah.

Plus loin, d’autres nous ont rapporté avoir eu le coup de main de certains surveillants. “Les surveillants sont très gentil. Certains mêmes nous ont aidé à traiter les sujets. Ils n’ont pas été sévère quand-même dans ces deux jours” a ajouté un autre candidat sous couvert d’anonymat rencontré dans le même quartier.

D’autres en revanche, affirment n’avoir pas bénéficié de cette aide. Mais on leur a permis de communiquer avec leurs amis sur certaines questions. Il faut rappeler que ce comportement de certains surveillants ont été dénoncé par l’observatoire citoyen du système éducatif guinéen lors des examens d’entrée en 7ème année. Cette organisation citoyenne avait d’ailleurs suggéré la reprise des examens du CEE et le report de ce BEPC compte ténu du manque de préparation des examens nationaux.

Source: guineemonde

Laissez un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here