Alpha Boubacar Diallo, est un styliste Guinéen de renommée internationale. Il est l’une des rares et véritable source d’inspiration des jeunes stylistes.

C’est dans les années 90 que le vieux couturier moderne a quitté la Guinée pour la Côte d’Ivoire. Après 2 ans de pratique du métier, il rejoint encore le Mali pour y passer 5 ans de perfectionnement avant de revenir au pays.

Contre vent et marée, le jeune créateur de son époque réussi malgré tout, à exprimer sa créativité dans le textile. Pourtant, en son temps, la mode était au plus bas niveau face au style occidental qui était beaucoup plus en vogue.

Pour renverser cette tendance, il a fallu tout un combat, tout d’abord pour faire connaître sa mode, informer la population et les ramener au traditionnel. Ainsi, est née l’Association des Jeunes Stylistes de Guinée. Cette structure a eu à performer plusieurs passionnés de la mode.

Parallèlement, des défilés et des cocktails ont été organisé pour permettre de présenter des collections riches et variées. Avec les actions de cette structure, progressivement, la mode africaine continue de se faire une place de choix chez les jeunes.

En dépit de ces efforts, maître Alpha Boubacar a été nominé à plusieurs événements de la mode comme meilleur styliste, notamment au Festival Bogolan du Mali, au carrefour de la mode, Africa mode du Niger…

De par ses expériences, le maître du ciseau Koro Dardja s’est forgé une forte personnalité aux yeux du monde. Sur le plan national, il est celui qui a habillé les acteurs de la série “Conakry”. A l’international, il est ce styliste qui a habillé les acteurs de la série ”Un foyer, Deux Couples” et tant d’autres.

Il faut préciser également que d’une manière directe ou indirecte, maître Alpha Boubacar est reconnu comme le principal styliste qui habille les Miss et Masters et la quasi totalité des élections miss à Conakry. Il est également choisi par de nombreux journalistes, artistes et autres personnalités pour leurs collections.

Dardja qui signifie “Prestige”, est cette maison de style qui offre l’opportunité aux jeunes apprenants de se perfectionner. Pour lui, le savoir se doit d’être partagé. Une raison de plus pour lui d’envisager l’ouverture en Guinée d’une école du style pour permettre le développement du secteur.

Comme d’autres maisons de mode, Koro Dardja pense aussi organiser des événements pour la promotion de la mode.

<< Je n’avais pas l’intention de faire des événements, mais il le faut à présent parce que j’ai vu beaucoup d’événements en Guinée sans contenu fiable (Professionnalisme). Donc, je vais mettre un événement en place pour montrer une autre image de la mode RJV. >>

En collaboration avec la plupart des maisons de style de Guinée, Dardja garde une image très positive des hommes du secteur. Par contre, il affirme que ce n’est pas forcément les faiseurs de bruits qui sont les meilleurs.

<< Hélas ! les Guinéens aiment ceux qui parlent beaucoup même si dans le fond, il n’y a rien de professionnel. Il y a beaucoup de personnes dans ce secteur qui ne parlent pas souvent mais qui font de très bons travaux. >>

Pour terminer, le concepteur de Dardja Couture affirmé que la mode est une diversité où chacun est fort de quelque chose. A la question de savoir s’il était impressionné par un autre que lui même dans le monde de la mode en Guinée, maître Dardja secteur, n’hésite pas d’indexer un autre Guinéen du nom de WELIA qui vit à Cotonou au Bénin.

Kady Eva Bamba

Laissez un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here