Avec Kader Yomba, Alpha Condé, Soul Bangs dans le cinéma ?

0
243
Et si on avait aussi ” Gnakrywood” ?
Pendant plusieurs décennies Hollywood a bercé des générations avant les films Nollyhood et Bollywood. Bien de succès on été pourtant aussi guinéens à l’instar de celui du film ”Bako” ou encore ”Il va pleuvoir sur Conakry”mais aujourd’hui le Cinéma guinéen se meurt, parole d’un cinéaste.
Après Immigration clandestine, Kader Yomba Condé, acteur et réalisateur travail sur deux films (Tout sauf elle,A tout prix) et un long métrage (The Rahim).
Dans ses prochaines réalisations on pourrait avoir des figures comme Soul Bangs le boss du Rnb 224, Oumou Dioubaté la dame chic-choc qui vient mettre ses 30 ans de célébrité au service du jeune réalisateur et bien d’autres noms gardés en surprise.
« Oumou Dioubaté doit très bientôt voyager avec nous sur les USA pour le tournage de Rahim où elle incarne le rôle de la mère de l’acteur principal » confie Kader.
Kader vise loin puisqu’il aimerait avoir un casting XXL pour des acteurs de ouf: le président de la république Alpha Condé. «je pense vraiment que c’est un bon acteur! Sa vie avec Cellou Dalein, sa gestion, ses dires constituent un vrai film ».
Pas sans difficultés le métier, notamment celles liées à l’investissement.
C’est un doigt accusateur qu’il a sur l’Etat et l’office national du cinéma en Guinée (ONACIG) qui à ses yeux ne crée pas un cadre favorable aux productions guinéennes: « …la seule, canal olympia m’a demandée 16.000€ pour la projection de mon film. Je ne peux non seulement avoir cet argent mais même si je l’avais je ne peux pas demander pour une salle de moins de 800 places, 200.000fg ou 300.000fg à mes compatriotes parce que la vie est très chère chez nous. Cela est la faute de l’Etat qui ne crée pas les conditions favorables avec les privés pour aider le cinéma guinéen » rappelant qu’il tourne généralement sur ses fonds propres.
Mohammad Soumah

Laissez un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here