Confidence : “Mon mari m’a jeté dans les bras de mon voisin” !

Confidence : “Mon mari m’a jeté dans les bras de mon voisin” !

Cette histoire a le caractère d’être sincère. La dame que nous allons appeler Fatou a accepté de se confier à notre journal pour parler de quelque chose qui lui hante depuis plusieurs années. La jeune dame originaire de Conakry, a été arraché dans ses études pour se marier à son cousin qui vivait en Espagne. La jeune élève a retrouvé un mari dont les modes de vie étaient complètement différents.

J’ai décidé de raconter cette histoire pour me libérer la conscience. Je suis venue en Espagne quand j’avais 21 ans et mon mari avait 47 ans et encore il avait quitté la Guinée depuis plus de 30 ans. J’ai retrouvé  un homme qui avait l’âge de mon père avec un comportement d’un père. Il était très rigoureux avec moi par exemple: il n’acceptait pas que je sors sans lui alors, qu’il passait une grande partie de son temps au travail. Je m’ennuyais beaucoup dans un pays où je ne comprenais pas la langue et ne connaissais personne. 

Quand je suis tombé enceinte de mon premier enfant, ma tante lui a demandé de me laisser venir à ses cotés en France, mon mari a catégoriquement refusé. Je l’ai supplié fatigué mais, il n’a pas voulu céder, malgré l’intervention de ma mère. Ce soir-là même, était notre première dispute après 1 année de vie commune. Et, à partir de ce jour jusqu’à la naissance de notre fille je n’ai pas connu la paix du cœur. On avait un voisin qu’il appelait son petit frère, un jeune Guinéen très respectueux. C’est celui-ci qui venait de temps à autre pour lui parler mais, il n’écoutait personne.

Cependant, quand il partait au travail, le monsieur venait me tenir compagnie, en même temps c’est lui m’accompagnait dans mes démarches administratives quand mon mari n’avait pas le temps. En lui j’ai retrouvé une forme d’existante parce qu’il se donnait le temps de m’écouter, il trouvait toujours les mots pour me rassurer.

A la naissance de ma fille, mes relations avec mon mari s’est encore dégradée davantage et, s’était toujours le jeune homme qui me tenait compagnie, on a finit par s’attacher. Au début s’était frère et sœur mais, vers la fin, on est passé à la vitesse supérieur. Mon mari ne s’est douté de rien puisqu’il ne me calculait même pas sinon de me donner des ordres ou de me faire des reproches.

On a continué cette relation clandestine dans ma maison conjugal jusqu’au jour ou irréparable arriva : Ce jour-là mon mari est rentré tôt du travail, il nous a surpris dans le salon en plein ébats sexuels…Je vous laisse deviner la suite…

Aujourd’hui on ne vit plus ensemble depuis un bon moment mais, je continue toujours à me culpabiliser par rapport à mon infidélité. C’est pourquoi j’ai partagé mon histoire avec vous, pour avoir vos conseilles…

Partager

COMMENTAIRES

Wordpress (1)
  • comment-avatar
    Bruce Lee malik yacine 2 ans

    Pour passer une agreeable SOIREE ok

  • Disqus (0 )