Interpol en alerte rouge : bientôt les premières arrestations au niveau de la diaspora guinéenne pour incitation à la haine !

Interpol en alerte rouge : bientôt les premières arrestations au niveau de la diaspora guinéenne pour incitation à la haine !

Après les communicants des principaux partis politiques guinéens, accusés d’attiser la haine et la violence, c’est au tour des Facebookers hors des frontières nationales d’être traqués. Une seconde plainte sera déposée aussi dès ce vendredi au niveau d’Interpol contre les apôtres de la haine et de la violence installés hors des frontières nationales. Cette annonce a été faite, ce jeudi par le président de la Cellule Balai Citoyen pilotée par Sékou Koundouno, rencontré à la direction nationale de la police judiciaire (DPJ), à Kaloum.

‘’Nous vous informons qu’une seconde plainte sera déposée contre ceux qui vivent à l’étranger demain matin et ainsi que leurs coordonnées. Et Interpol est déjà mis à contribution et dès demain, cette police internationale va bouger afin que ces personnes soient traquées partout où ils sont dans le monde. Ce sont des Guinéens de l’étranger qui tiennent des propos appelant à la haine et à la violence assis tranquillement de l’autre côté de la Méditerranée. Ils souhaitent que le pays soit à feu et que le tissu social se déchire. Et à ce niveau, nous vous rassurons que dès demain déjà vers 15 heures, une plainte sera transmise au bureau du directeur national adjoint de la police judiciaire (y compris celui du procureur général, avec qui j’ai rendez-vous cet après-midi. Cette situation sera tirée au clair. Ceux qui ne croient pas en la détermination de Balai Citoyen, nous les appelons tout simplement à s’y esayer, ils nous trouveront sur leur chemin  »’, a-t-il déclaré.

Source: mediaguinée

Partager

COMMENTAIRES

Wordpress (1)
  • comment-avatar
    IBKKK 5 ans

    Pourquoi les RPGistes ne peuvent pas s’empêcher de mentir? Ils mentent trop! C’est pathologique!🤣🤣😂 Ils ne savent même pas comment fonctionne Interpol! Des gens bien établis dans un pays qui ne sont pas nomades, ni en fuite, pourquoi Interpol serait impliqué? Ignorants! On contacte le pays de résidence des suspects, c’est tout!

  • Disqus ( )